Investissements directs étrangers marocains et présence des entreprises marocaines dans la CEDEAO

MOHETNA WASSIMA

Investissements directs étrangers marocains et
présence des entreprises marocaines dans la

CEDEAO

MOHETNA WASSIMA
Chercheuse. Université Ibn Zohr. Agadir

sumé 
A l’heure actuelle, l’ouverture au commerce international et le renforcement des investissements directs étrangers (IDE) se révèlent être des puissants stimulants pour la croissance économique et le développement, autant pour les nations en développement que pour celles déjà développées. Dans ce sillage, L’engagement du Maroc en faveur de l’intégration régionale et du développement des relations économiques avec l’Afrique, particulièrement avec la région CEDEAO, s’inscrit dans une vision libérale, marquée par la signature de multiples accords commerciaux et d’investissements permettant au Maroc de devenir un grand investisseur dans la région. Toutefois, malgré les progrès accomplis par le Maroc, les interactions économiques et financières avec la CEDEAO restent en deçà du potentiel existant. Le renforcement des IDE marocains est crucial pour accroître la compétitivité économique du Maroc et renforcer sa présence dans de la région. Cette démarche nécessite une stratégie renouvelée et adaptée aux contextes économique et politique régionaux, capable de transformer les défis en opportunités de croissance mutuelle et de prospérité partagée

تحميل PDF